Prix du Ministre des Arts, des Lettres et de l’Audiovisuel à Huy. (2003)
Mention spéciale du jury « Merci à Agnès Limbos » à Huy. (2003)
Coup de foudre de la presse à Huy. (2003)
Le masque de la « production étrangère » remis par l’académie québecoise du Théâtre à Montréal en 2006
(ex-aequo avec 4.48 Psychose de Sarah Kane avec Isabelle Huppert ...)

DEGAGE PETIT

Compagnie gare centrale
THÉÂTRE DU BLAVET > INZINZAC-LOCHRIST
Mer 20 octobre 2010 / 19h30
Jeu 21 octobre 2010 / 10h00

DUREE > 50 MN
JEUNE PUBLIC A partir de 7 ans
AVEC > De et par > Agnès Limbos
Avec > Marie Kateline Rutten à l’écriture
©
Si l’on considère que vivent sur cette terre des milliards d’individus, des centaines de milliards d’animaux et des milliards de milliards de brins d’herbe. Si l’on tient compte du nombre de rêveurs et du nombre de lacs. Si l’on se réfère aux saisons, aux intempéries, au calme et à la tempête.
Quelles chances avions-nous de faire se rencontrer à minuit moins le quart, en plein cœur de l’hiver, sur un lac gelé, un être fragilisé par la vie, deux printemps, des pensées
noires et glaçantes, un homme généreux vêtu d’un manteau en imitation raton laveur, un grand désir d’amour ... ?
Sur fond de rideau rouge et de drame familial, Agnès Limbos tricote son univers personnel, volontiers cynique, qui parle de la mort et fait rire en même temps.
Elle revisite l’histoire tragique et magnifique du vilain petit canard ; l’histoire universelle de l’enfant différent qui sort du rang et qui dérange.
photo
< Retour
Contact / Accès / Mentions légales / Administration