« Avec une centaine de centimètres carrés, la surface du visage est sans doute la fraction du monde la plus porteuse de sens et la plus apte à la métamorphose. »
Gottfried Boehm / Dem porträt auf der Spur (Sur les traces du portrait)

INCONGRUE

AK Entrepot
CENTRE CULTUREL > HENNEBONT
Sam 23 octobre 2010 / 10h00
Sam 23 octobre 2010 / 16h30

DUREE > 35 MN
JEUNE PUBLIC. A partir de 6 ans
AVEC > Auteur > Laurance Henry / Mise en scène > Laurance Henry / Assisté de > Erik Mennesson
Interprète > Paule Vernin / Scénographie > Laurance Henry / Composition musicale et mise en voix >
Myriam Kerharby / Lumières > Erik Mennesson
© (c) Benoîs Becam
Une femme est là dans un cadre ; un cadre ovale comme un miroir.
Dans ce cadre un portrait... vivant.
Dans une pose peu éclairée, la femme sommeille, songe peut-être. Elle se réveille.
Petite miniature théâtrale, Incongrue revisite le portrait à travers les multiples vies d'un visage et en une suite de tableaux poétiques et décalés portée par le plus beau et le
premier théâtre : le visage.
Portrait humain, portrait végétal, portrait vivant, la forme est insolite. Référence directe à l'iconographie classique et à l'art du portrait au travers de l'histoire de l'art.
photo
< Retour
Contact / Accès / Mentions légales / Administration